Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/

Votez toutes les 2 heures en cliquant ici => top

 
Nous recherchons actuellement des rédacteurs pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours de bannière est achevé, n'hésitez pas à aller voter pour votre favorite !
Un recensement est en cours. N'oubliez pas de recenser tous vos personnages.
De nombreux grades importants sont encore disponibles !

Partagez | 
 

 Retrouvaille. {Pv, Fériel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donoma

avatar

Messages : 105
Points d'XP : 40
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18

Carte d'identité
Groupe: Indiens
Grade: Monture du chaman
Informations:

MessageSujet: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 14 Aoû - 15:53

◄► Retrouvaille ◄►
Citation, texte, extrait de chanson.
Ses battements de cœur étaient perturbés, sa respiration saccadée, Donoma galopait depuis plus d’une heure dans la noirceur de la nuit. La lune était haute dans le ciel et éclairait la majorité du désert où se trouvait la jument, seule. Epuisée, elle s’accorda quelques minutes de repos avant de reprendre son chemin vers les terres indiens.

15 heures plus tôt.

Il était midi passé, le soleil tapait fort produisant une chaleur insoutenable, les indiens restaient à la rivière en compagnie de leurs équidés. Certains d’entre eux se tenaient sous l’ombre des arbres, couchés de tout leur long, d’autres s’amusaient à éclabousser les bipèdes. Donoma en faisait partie. Bly souhaitait faire quelques recherches à la montagne, cependant, dû à la chaleur, Donoma refusa catégoriquement de l’accompagner, il insista, elle persista, il n’abandonna pas sachant pertinemment qu’elle était plus bornée, plus têtue qu’une mule. Il finit par lui donner un jour de répit, au moins elle pourra s’amuser avec les autres avait-il pensé.

Mouillée, Donoma se donna à cœur de joie d’imbiber l’eau de la rivière sur tout ce qui bouge, homme ou cheval. Bly était un plus éloigné des autres, il se mouillait légèrement les pieds, pas qu’il n’aimait pas la compagnie des siens, seulement le fait de se faire bousculer, éclabousser par une certaine jument ne l’enchantait guère. A sa vue, Donoma eut un sourire sadique, son esprit joueur sortit enfin. Elle ne joua pas à la discrète comme elle le faisait d’habitude, cette fois-ci, elle le fera courir. D’un hennissement bruyant et emplit d’excitation, elle galopa vers son maître –qui sursauta en l’entendant. Celui-ci se retourna et lâcha un cri de surprise en voyant sa jument courir à toute vitesse vers lui, sans plus attendre, il prit ses jambes à son cou. Une course poursuite débuta sous les rires des humains.

Ils coururent longtemps, très longtemps. Pourtant, il n’avait plus rien à craindre d’elle, étant sèche, mais il continuait de courir. C’était leur façon à eux de s’amuser, le jeu de chat. Il  cacha près de la montagne, dans un buisson assez grand pour le camoufler entièrement. Donoma le chercha, son côté joueur toujours activé. Elle ne s’ennuya pas et pourtant elle passa plus d’une heure à essayer de le trouver, à dire qu’elle a un stock d’énergie infinie. Elle se mit à renifler. Elle s’approcha d’une zone où plusieurs buissons juchaient sur le sol, petits et grands. Elle entendit un bruit, elle se retourna vivement pensant que c’était Bly. Erreur. Elle ne vit personne. Il lui fallut quelques secondes pour remarquer deux yeux luisants qui la fixaient. Donoma tressaillit, sa respiration se coupa et son cœur battait à une vitesse grand V. En une fraction de seconde, Donoma se retrouva loin de la montagne et pénétra dans le désert.

C’est quelques minutes plus tard qu’elle se rendit compte d’où elle se trouvait. Elle avait quitté son territoire et pénétré chez l’ennemi, seule qui plus est. Bly allait la tuer.

Et merde !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel
Faisons de gros câlins à notre
Faisons de gros câlins à notre
avatar

Messages : 141
Points d'XP : 66
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Ici et ailleurs...

Carte d'identité
Groupe: Cow-boys
Grade: Patrouilles
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 14 Aoû - 16:52

Retrouvailles

Donoma & Fériel



Ils avaient repris ça. Ah les humains... lorsqu'ils se mettent à se taquiner, ils sont pire que des gosses... Si au moins ils gardaient leurs enfantillages entre eux, mais il faut toujours qu'ils fassent entrer les autres, humains ou chevaux, dans leurs histoires. Aujourd'hui encore, ce fut le cavalier de Fériel qui fut pris pour cible par ses camarades. Un cavalier qu'elle a depuis plus d'un mois maintenant, elle se demandait même si on le lui a pas assigné pour la vie. Soit, que ça soit le cas ou pas, cela ne faisait ni chaud ni froid à la brune, du moment que l'on ne l'empêchait pas de faire correctement son travaille.

Pour en revenir aux plaisanteries des bipèdes, le cavalier de Fériel était la 'victime' des magouilles des autres, voulant lui faire une mauvaise farce -par ennui, vu qu'il ne se passe pas grand chose depuis quelques temps-, ils n'hésitèrent pas à prendre la jument silencieuse et la lâcher dans le Désert. Ils savaient très bien qu'elle n'irait pas plus loin, comme l'un d'eux avait dit 'Elle ne connait rien à la liberté, elle restera sagement ici à attendre que revienne la récupérer. C'est soit ça, soit elle retournera au QG par elle même.'. La liberté, un mot vague et étrange pour la brune qui n'a jamais su quoi en penser. Peut-être était-ce à cause de sa dépendance envers les humains? Mais, après tout, n'étaient-ils pas ceux qui l'élevèrent et avec qui elle a vécu depuis sa naissance? Qui plus est, les soins qu'on lui offre sont très bien, alors pourquoi vouloir autre chose? Pourquoi vouloir faire compliqué alors qu'on peut faire simple? Malgré les pensées de la jument à ce sujet, une part d'elle, tout au fond d'elle, aussi infime soit-elle, voudrait un jour 'essayer' cette liberté, voir ce que ça fait, ce pourquoi les autres chevaux tiennent tant. Elle a déjà eu l'occasion de rencontrer des chevaux libres, que les hommes appellent sans gêne "sauvages" -de toute façon, tous ceux qui vivaient au contact de la nature étaient sauvages pour eux...-, mais elle n'eu aucun dé-clique de cette rencontre, si ce n'est penser que le grand cheval bai était... intimidant, non de sa hauteur, mais de son comportement trompeur, et la jument qui les avaient rejoint à ce moment était... étrange, pour ne pas dire autre chose. Si la liberté vous rendait menteur et fou, alors autant rester dans sa prison... mais elle voulait néanmoins l'essayer. Elle se voyait galoper dans les plaines, a 'crinière au vent', comme le décrivent les chevaux fraîchement capturés aux captifs, les étoiles dans les yeux. Certains les enviaient d'avoir connu cette 'liberté', d'autres les contredisaient en leur donnant tous les mauvais côtés à être libre et, dans un troisième groupe, il y avait Fériel, neutre à ce sujet, ne sachant simplement pas ce que le mot 'liberté' représente vraiment.

Elle fut donc laissée auprès d'un rocher doré dans le Désert. Il faisait déjà sombre, et, malgré la disparition de la chaleur, les nuits à la grande étendue de sable étaient glaciales. Aussi, les grands prédateurs préféraient ce moment pour chasser et se nourrir, une pensée là-dessus fait vite frissonner la Barbe qui s'ébroua pour chasser son stresse.
Les hommes lui avaient laissé une corde autour de la gorge avec laquelle ils l'avaient tirés jusqu'ici. S'ils prévoyaient de revenir dans longtemps, ils l'auraient sûrement reprise, allaient-ils donc revenir dans quelques minutes? Peut-être le temps que son cavalier se rende compte de la supercherie.

Fériel resta tranquillement à sa place, silencieuse, comme à son habitude, les yeux mis clos, les oreilles penchés vers l'arrière, le postérieur gauche relevé en signe de repos. Si jamais quelqu'un la voyait dan cet état, il penserait presque qu'elle ne désirait rien de plus que de quitter ce bas monde, qu'elle ne désirait plus vivre. A ça, ça serait plutôt car elle ne savait pas pourquoi elle vivait. C'est bien beau de servir les hommes et les aider à leurs tâches, mais était-ce suffisant? Est-ce que la jument désirait autre chose pour lui faire étirer un sourire, aussi mince soit-il, qu'elle cache derrière ce visage froid et sans émotions? Le problème, c'est que, même si c'était le cas, elle ne le savait pas elle-même et pensait que sa vie au fort était des plus 'satisfaisante'...

Perdue dans ses pensées, la jument brune sursauta en voyant une silhouette blanche passer devant elle, laissant derrière elle une fine brise qui fit légèrement voler les crins de Fériel. Cette dernière, après avoir repris ses esprits, tourna la tête et dressa les oreilles dans la direction de ce qui semblait lui être un cheval, par curiosité. Elle fronça les sourcils, se demandant pourquoi toute cette agitation. Par réflexe, comme pour vouloir répondre à sa question silencieuse, elle porta son regard vers la direction opposée, misant sur le fait que quelqu'un, ou quelque chose, devait la suivre, mais il n'en était rien. Tout ce que la brune voyait, c'était une terre noircie par la nuit, si ce n'était la lumière de la lune qui éclairait les quelques environs. A ce moment, la jument eu une drôle de pensée: "Courait-il parce qu'il était libre?". Ni une, ni deux, prise par un sentiment inconnu à la jument, elle fonça.

La voilà maintenant qui galopait de toutes ses forces pour rattraper l'équidé blanc. Elle savait qu'elle était rapide, et sur ce, elle n'eu aucun mal à se rapprocher et constater que c'était une jument. Férie fut vite à côté d'elle, les paupières grande ouvertes, le regard droit devant elle, les lèvres en une fine ligne. Seuls ses naseaux bougeaient au rythme de sa respiration et commençait à s’accélérer petit à petit. Pas un mot, pas un regard envers la jument à sa gauche, tout ce qui l’intéressait tout ce qu'elle voulait savoir c'était ce que procurait cette liberté tant convoité par la majorité des chevaux, ce que ça faisait de galoper sans porter qui que ce soit sur son dos, sans tout cet équipement alourdissant qui l'empêchait de donner son tout. Et à cet instant, elle sentit son cœur battre à une allure folle, non pas à cause de sa course sans but, mais à cause d'une adrénaline qui la poussait à accélérer, à vouloir aller plus vite, à voler, si elle le pouvait! La liberté, c'était ça?

DEV NERD GIRL







Kit (c) Fériel

Color: #006666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Masa-Y-Drawings-1572091403044564/?ref=a
Donoma

avatar

Messages : 105
Points d'XP : 40
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18

Carte d'identité
Groupe: Indiens
Grade: Monture du chaman
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 14 Aoû - 19:43

Retrouvaille
Perdue et paniquée étaient les deux qui la qualifier à ce moment-là. Restée au beau milieu en terre ennemie, la nuit en plus, ne l’enchantait guère. Elle resta immobile pendant quelques secondes à calmer son rythme cardiaque.

C’est en se retournant qu’elle remarqua une silhouette juste à côté d’elle, elle sursauta en lâchant un cri de surprise avec une légère intonation apeurée. Elle recula de quelques pas et constata que ce n’était qu’une jument à la robe sombre ou était-ce l’effet de la nuit ? Elle souffla doucement, elle ne parvint à voir son visage qu’après s’être rapprochée. Ses yeux s’écarquillèrent tandis qu’une grosse boule de joie l’émergea.

-Fériel ? C’est bien toi ?

Elle n’attendit pas sa réponse qu’elle commença à sautiller autour d’elle, telle une enfant. Elle l’observa, puis s’arrêta. C’était bien elle, mais Donoma sentit comme un manque.

-Tu es seule ? Tu ne portes pas de selle.

Etrange.

Fériel était la seule monture Cow-boy qu’elle rencontra durant toute sa vie. Donoma avait quelques fois entendu les indiens parlaient de ces gens, de ces bipèdes qui maltraitaient les chevaux en leur arrachant leur liberté pour les utiliser à leur guise. Ces chevaux-là n’avaient en aucun droit à sortir seuls, à galoper autant qu’ils le voulaient sans ce truc gênant dans la bouche qu’était le mors. Elle ne put s’empêcher de les plaindre intérieurement et leur souhaiter du courage. D’un côté, elle ne comprenait comment ils –les chevaux- supportaient de vivre avec ces êtres abominables et sans cœur qui n’ont rien à voir avec les indiens, ces êtres pacifiques et adorables.

S’était-elle enfuie ?

Ses yeux quittèrent ceux de la brune et tombèrent sur cette corde, nouée autour de son cou. Elle n’était pas complètement libre. L’a-t-elle déjà goûté d’abord ?

-Que fais-tu ici ?
.
ft. Fériel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel
Faisons de gros câlins à notre
Faisons de gros câlins à notre
avatar

Messages : 141
Points d'XP : 66
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Ici et ailleurs...

Carte d'identité
Groupe: Cow-boys
Grade: Patrouilles
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 14 Aoû - 23:16

Retrouvailles

Donoma & Fériel



Fériel fut tout aussi surprise et, si son cœur ne battait pas déjà à une vitesse fulgurante, elle aurait, elle aussi, eu une crise de panique en entendant la blanche crier. La Barbe reconnu vite Donoma, la jument indienne qu'elle avait aidé il y a quelques semaines de cela, ou était-ce quelques mois? La brune ne s'en rappelle plus, mais se souvient parfaitement de cet équidé qui voulait tout faire pour aider son cavalier. Se rendant compte qu'elle s'était trompée, Fériel tourna légèrement ses oreilles vers l'arrière, les yeux grands ouverts, ne quittant pas ceux de la marquée, les sourcils légèrement froncés, la respiration courte. Ce n'était pas une jument libre, elle côtoyait les humains, ce n'est pas ce que la brune 'attendait' de la liberté.

Même pendant les enfantillages de Donoma autour d'elle, Fériel resta immobile, comme perdue dans ses pensées pendant un court instant avant de diriger lentement le regard vers la blanche qui s'était enfin arrêté de sauter. La brune écouta la blanche en face d'elle, reprenant une respiration normale, les paupières revenaient à leur position naturelle, redonnant à la jument son air de désintéressée. Elle était seule, oui, et que faisait-elle ici, si elle le révélait, elle est sûre que la jument la regarderait d'un air curieux ou elle éclaterait de rire, tout simplement. Mais n'étant pas de nature menteuse -d'ailleurs, elle ne sait pas mentir-, elle soupira discrètement en fermant un moment les yeux avant de les poser sur le sol sous les sabots de a blanche, où la terre semblait soudainement plus intéressante que quoi que ce soit d'autre...

«Un jeu, entre les humains.» Répondit-elle enfin de sa voix basse, tel un murmure, presque cassante dû au fait qu'elle parle rarement.



A ça, elle reporta son attention derrière elle, vers d'où elle était venue en voulant poursuivre un cheval qu'elle croyait libre. Stupide... Se dit-elle en fronçant les sourcils, se rendant compte de sa bêtise. Quelle idée lui avait traversé l'esprit à ce moment? Justement, aucune. Elle avait agi sans réfléchir, poussée par ce sentiment inconnu qui l'avait enveloppé il y a un petit moment. Renâclant pour calmer son irritation, elle redirigea son regard vers Donoma, s'obligeant de relever un peu la tête pour la regarder dans les yeux, étant légèrement plus petite qu'elle, penchant la tête sur le côté.

«N'es-tu pas loin de tes terres?» Demanda-t-elle, le regard toujours aussi désintéressé. «De quoi, fuyais-tu?»



La brune n'était pas dupe. Après qu'elle ait réussi à rattraper Donoma dans sa course, elle avait senti son aura apeurée, comme si elle s'échappait. Elle en fut sûre au moment où la blanche s'était arrêté, et le cris qu'elle avait poussé en voyant la sombre n'était qu'une preuve en plus.

DEV NERD GIRL







Kit (c) Fériel

Color: #006666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Masa-Y-Drawings-1572091403044564/?ref=a
Donoma

avatar

Messages : 105
Points d'XP : 40
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18

Carte d'identité
Groupe: Indiens
Grade: Monture du chaman
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Lun 15 Aoû - 12:04

Retrouvaille
Donoma lâcha un rire moqueur, ce genre de jeu n’était pas commun chez les indiens et pourtant il paraissait des plus amusants pour la jument. Elle s’arrêta soudainement se rendant compte qu’elle vexerait –peut-être- Fériel.

-N'es-tu pas loin de tes terres? De quoi fuyais-tu ?


En repensant à sa course, Donoma eut un peu honte. Elle avait vu un cougar, certes, mais de là à s’enfuir au point de quitter sa terre natale…C’était un peu stupide de sa part. Elle baissa légèrement les yeux, l’air frais balayait les grains de sable sur ses sabots noirs.

-Un cougar me poursuivait, mais je crois qu’il est parti maintenant, haha.

Elle repensa à Bly. Etait-il toujours caché dans un des buissons ? Ou peut-être l’avait-il vu s’enfuir et était à sa recherche, là, tout de suite ? Ou bien avait-il été attaqué par ce félin ?! Panique. Ses yeux rencontrèrent ceux de la barbe, bizarrement, son air désintéressé la réconforta. Un sourire discret se dessina sur ses lèvres.

-Je me suis vraiment éloignée de mes terres, enfin, je ne suis jamais venue au désert, c’est nouveau pour moi. Et toi ? Que deviens-tu ?
ft. Fériel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel
Faisons de gros câlins à notre
Faisons de gros câlins à notre
avatar

Messages : 141
Points d'XP : 66
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Ici et ailleurs...

Carte d'identité
Groupe: Cow-boys
Grade: Patrouilles
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 21 Aoû - 12:14

Retrouvailles

Donoma & Fériel



La jument brune ne disais rien au long du discourt de la blanche, si ce n'est quelques réactions de curiosité tel que pencher la tête sur le côté ou bouger l'oreille à certains mots.

«Et toi, que deviens-tu?»



A cette question, Fériel ouvrit un peu plus les paupières, surprise, ne s'attendant pas à ce genre de questions. Que devenait-elle... voilà quelque chose qui ne lui a jamais été demandé, elle ne sait, sur le coup, pas quoi répondre. Quittant son regard sombre de celui de la blanche, elle le reposa au sol, où son sabot droit frottait doucement la terre pour chasser sa gêne. Que devait-elle répondre à cela? Personne n'était allé plus loin que le 'Bonjour/Bonsoir' avec elle. La Barbe n'est pas stupide, ni même aveugle, elle sait que personne ne s'approche d'elle à cause de son silence et son caractère, mais elle sait aussi que certains chevaux, notamment ceux du fort, disent des choses indécentes sur elle, allant de rumeur en rumeur juste pour le plaisir de raconter des salades et avoir des "Oh!" et des "Ah!" de stupeur de ceux qui les écoutent. Mais aller au-delà de ces histoires, essayer de comprendre son comportement réservé, ça, personne n'a jamais tenté...

«Rien-Rien de très particulier.» Bafoua-t-elle, encore gênée par tant d'attention sur elle.



Elle se tut après ça, le regard toujours à terre, les oreilles penchés vers l'arrière. Pensant que son comportement est stupide, la jument s'ébroua avant de regarder à droite et à gauche. Le Désert est aussi sombre que tout à l'heure et, la seule source de lumière que les deux juments avaient était la lune, propageant ses reflets sur tous les éléments de la grande étendue désertique, y compris les deux femelles, leur offrant à chacune un reflet unique.

«Compte-tu rentrer chez-toi?»



Demanda la brune aux reflets lunaires bleutés après avoir reposé son regard sur la blanche qui avait plus l'air d'une perle de nacre qu'autre chose à ce moment-là.

DEV NERD GIRL







Kit (c) Fériel

Color: #006666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Masa-Y-Drawings-1572091403044564/?ref=a
Donoma

avatar

Messages : 105
Points d'XP : 40
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18

Carte d'identité
Groupe: Indiens
Grade: Monture du chaman
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Dim 21 Aoû - 22:32

Retrouvaille
Elle ne sut quoi répondre. Il était vrai qu’elle voulait rejoindre la chaleur du camp et celle de Bly, mais l’idée de laisser Fériel toute seule lui était impossible. Elle souffla discrètement, elle regarda la lune. Que pouvaient-elles bien faire pour passer le temps ? Donoma regarda autour d’elle, le désert était plongé dans une obscurité lugubre mais était quand même éclairé par la lumière de la lune.

-Pas pour le moment. Finit-elle par dire, le regard toujours vers le ciel. Dis, ça te tenterait une balade ?

Donoma y avait réfléchi. Les Cow-boy n’étaient pas aussi gentils que les indiens, ils ne laissaient sûrement pas leur chevaux vagabonder seuls ou même en groupe. N’était-ce pas là une chance pour Fériel de découvrir la douceur de la liberté ? Elle détourna son regard et fixa la barbe pendant plusieurs secondes durant lesquelles elle l’observa. Son expression désintéressée avait disparu.

-Qu’en dis-tu ? On ne s’éloignera pas, promis.

Elle n’attendit pas sa réponse qu’elle se mit à trotter sur le tapis de poussière. Elle ne savait pas où aller, elle laissa son instinct la guidait sous la splendeur des astres. Elle ne savait pas si Fériel la suivrait mais soupçonnait en elle un désir inconnu. Elle le verra bien.
ft. Fériel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel
Faisons de gros câlins à notre
Faisons de gros câlins à notre
avatar

Messages : 141
Points d'XP : 66
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Ici et ailleurs...

Carte d'identité
Groupe: Cow-boys
Grade: Patrouilles
Informations:

MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   Ven 26 Aoû - 1:25

Retrouvailles

Donoma & Fériel



La brune regarda la blanche s'éloigner au trot, la laissant perplexe et se questionnant sur ses prochaines actions. Elle eu un moment d'hésitation, sourcils froncés, oreilles couchées en arrière pour démontrer sa frustration quant au choix d'accepter l'invitation de l'indienne ou non. Boh, après tout, ça ne peut pas faire de mal, se dit-elle avant de suivre Donoma, d'un pas toujours aussi hésitant au début avant de suivre son exemple et trotter à quelques mètres derrière la jument crème.

Malgré la noirceur des lieux, la lune éclairait assez pour permettre aux équidés de voir où elles allaient. Fériel, soudainement reprise par cette adrénaline qui l'avait enveloppé plus tôt, se mise finalement à galoper, dépassant ainsi sa camarade avant de partir à un galop fou, sentant à nouveau son cœur battre la chamade alors qu'elle se 'déchaînait' sur ces terres sans limites, oubliant le fort, oubliant la raison pour laquelle elle était ici, et oubliant même la jument qui l'accompagnait. La seule chose qui l'intéressait pour l'instant, c'était... Quoi donc?

La Barbe s'arrêta d'un coup à cette pensée, n'ayant pas remarqué son besoin d'air pendant qu'elle galopait. Quoi donc? Qu'est-ce qui l'intéressait pendant sa course? Elle sait qu'il y a bien une raison qui l'avait poussé à courir aussi rapidement, mais quelle était-elle?
Confuse, Fériel baissa la tête, reprenant son souffle petit à petit. Le tremblement de ses pattes ne lui échappa pas et constata même que son excitation ne s'était pas encore clamée. Ce sentiment nouveau qu'elle avait eu pendant son galop, elle ne saurait pas l'expliquer, mais peut d'ors et déjà en décider qu'il n'était pas mauvais et que, si elle en aurait l'occasion une autre fois, elle en profiterait du mieux qu'elle le pourrait. La jument se surprise à penser à comment elle pourrait avoir une autre de ces opportunité, songeant même à l'escapade. Non! Se dit-elle en s'ébrouant. C'est une idée stupide, sans aucun sens! Et même si elle venait à s'enfuir du fort, où irait-elle? Que ferait-elle? Comme l'a dit un des humains plus tôt, elle ne connait rien à la vie sauvage, elle qui est née entourée d'humains, qui a toujours dépendu d'eux, comment ferait-elle pour même 'survivre' dans ce monde qui lui est encore étranger sans son cavalier?...

Écarquillant subitement les yeux, la jument brune se rappela enfin qu'elle avait laissé sa camarade crème derrière elle. Culpabilisant, elle se tourna vivement vers là où elle venait, mais ne vit personne. Couchant les oreilles vers l'arrière, l'inquiétude de la Barbe se mise à monter en elle. Il n'est pas très prudent de rester seul dans le Désert, avec tous les prédateurs qui rôdent... Encore une fois, elle se sentie stupide d'avoir agi comme une pouliche. Rebroussant chemin -en suivant ses traces sur le sable-, Fériel espérait grandement retrouver Donoma, se demandant si elle ne serait pas plutôt retournée chez elle, voyant qu'elle s'était retrouvée toute seule.

DEV NERD GIRL







Kit (c) Fériel

Color: #006666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Masa-Y-Drawings-1572091403044564/?ref=a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvaille. {Pv, Fériel}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille. {Pv, Fériel}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/ :: RP :: Territoire des Cow-boys :: Le Désert-
Sauter vers: