Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/

Votez toutes les 2 heures en cliquant ici => top

 
Nous recherchons actuellement des rédacteurs pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours de bannière est achevé, n'hésitez pas à aller voter pour votre favorite !
Un recensement est en cours. N'oubliez pas de recenser tous vos personnages.
De nombreux grades importants sont encore disponibles !

Partagez | 
 

 Roho || Mâle || Solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fériel
Faisons de gros câlins à notre
Faisons de gros câlins à notre
avatar

Messages : 141
Points d'XP : 66
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 22
Localisation : Ici et ailleurs...

Carte d'identité
Groupe: Cow-boys
Grade: Patrouilles
Informations:

MessageSujet: Roho || Mâle || Solitaire   Dim 21 Aoû - 17:41



Roho

« Petite Citation »

.

Carte d'identité


Prénom : Roho.
Âge : 9 ou 10 ans.
Origine : Italienne.
Famille : Une mère qu'il a laissé en Italie.
Sexe : Masculin.
Race : Quarter Horse x Appaloosa.
Groupe : Solitaires.
Grade : Solitaire.

.

Physique


Carrure élancée, de taille moyenne, muscles moyennement gonflés et bien tracés dû à son ancienne 'carrière', de robe particulière, on peut dire que Roho n'est pas un étalon qui laisse son entourage inintéressé.

Parce qu'il était cheval de course en Italie, Roho a toujours été habitué aux galops et, même aujourd'hui, cette habitude ne manque pas à l'appelle. De ce fait, ses courses folles lui formèrent un corps 'd'athlète', si on puis dire. Longues et fines pattes, assez résistantes pour supporter son poids et assez endurantes pour parcourir de longues distances sans fléchir. De nature prétentieuse, on le voit généralement gonfler le poitrail, montrant à ces dames les muscles bien marqués sous son poil brun.

Recouvrant cette silhouette fine, mais pas moins masculine, un poil tricolore, de base brune, lui voilant tout le corps. Sur sa croupe et sur tout le long de son dos, une 'tâche' bien distincte, blanchâtre, vient se poser sur la moitié de son long, s'invitant également à lui couvrir la moitié de son visage, du côté gauche, généralement caché par sa mèche bicolore. S'ajoute à cela des tâches noires, parsemées sur tout son corps, de toute taille et de toute opacité, allant même à recouvrir tout son museau et ses membres en balzanes sombres.
Comme énoncé un peu plus haut, l'étalon possède des crins bicolores, de base noire pour la crinière, blanche pour la queue.Il y avait eu un moment, dans sa vie passée, où il eu ses crins coupés en brosse. Après qu'il ait quitté l'Italie, ses poils se sont remis à pousser, mais, étrangement, n'ont plus jamais atteint leur taille naturelle et ne font désormais que couvrir la tête du cheval en un tas de crins allant dans tous les sens. Seule sa queue poussa jusqu'à une longueur respectable. Son toupet quant à lui, poussa un peu plus que le reste de sa crinière, lui retombant lourdement sur le côté gauche de son visage, lui recouvrant complètement son œil et sa tâche blanche.

Au dessus de l'un de ses yeux -qui sont d'une couleur vert feuille-, le sourcil coupé en deux, dû à une petite blessure passée qui n'a finalement laissé que ce vide pour marquer sa présence.

.

Caractère


Prétentieux, l'adjectif parfait pour ce gaillard qui adore montrer ses atouts et en parler à cœur joie à tous ceux qui auront le malheur -ou le plaisir- de croiser son chemin. De nature très sociable, Roho ne vit que pour faire des rencontres, aussi farfelues et/ou dangereuses soient-elles. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas un 'fonce-dans-le-tas', mais sa manière d'approcher son monde est plus 'docile'. L'étalon n'est pas stupide -très loin de là même-, et malgré le fait qu'il aime parler aux autres, cela ne l'empêche pas d'analyser la situation et son entourage, essayant de comprendre le ou les personnes à qui il parle, lui donnant ainsi plus de chance de choisir ses phrases, ses réponses.

En parlant de stupidité, même si l'équidé est très malin, un de ses jeux préférés est de faire croire aux autres qu'il n'est pas plus futé qu'un poisson qui remord à un hameçon malgré sa joue déjà déchirée. Son autre jeux favoris? La séduction. Les juments, il aime bien leur faire la coure, mais, comme pour le reste, ce n'est pas un rentre-dedans. Avec ces créatures, il aime bien prendre son temps, se jouer des mots, de son charme car, il est beau et il le sait. Cela dit, il a plutôt des manières de gentleman, très aristocrate auprès de ces dames, se délectant de les voir changer d'expression d'une phrase à l'autre, lui prouvant que son jeu fait bien son effet. Par contre, il y a des juments qui sont plus dures, plus... 'brutes' qui lui ont déjà exprimé leur mécontentement par un coup ou deux, le faisant s'éloigner pour aller chercher ailleurs. Aux chevaux de ce genre, il préfère ne pas s'approcher, ils sont trop brutales pour lui et ne jurent que par les coups et les morsures. Pour en revenir aux juments, une fois qu'il se lasse de son jeu, il n'hésite pas à expliquer à l'intéressée ce qui tournait dans sa tête, et qu'il ne faisait que s'amuser tout seul -bien entendu, cela lui vaux aussi des coups et des insultes-. Roho, ce n'est pas un cheval qui garde dans son cœur. Si il a quelque chose à dire, il le dit, que ça soit beau ou non, mais pour apaiser les tensions -surtout si c'est face à un étalon qu'il juge plus imposant que lui-, il le dit toujours avec le sourire. Un sourire idiot, qui cache bien sa personnalité de petit génie.

Tout ceci dit, Roho a aussi un trait de caractère qui pourrait le faire passer pour un lâche, celui de ne pas aimer la responsabilité et d'en n'en prendre aucune. Cela pourrait peut-être expliquer pourquoi il ère en solitaire et/ou le fait qu'il ait été membres des deux troupeaux du Cimarron, mais n'y a jamais passé plus de deux mois, ni dans l'un, ni dans l'autre. L'étalon déteste tout ce qui est Devoir et Obligation, choses qui sont constamment présentes dans les vies en groupes, que ça soit chez les équidés ou chez les humains. Malgré ça, il retourne parfois revoir les troupeaux, notamment pour aller voir les juments, même si, généralement, il se fait vite rechassé par les étalons.  

.

Histoire


Roho est né en Italie, dans un centre équestre modeste où il y avait pas mal de monde. Le cheval avait vécu ses premières années avec sa mère, une Appaloosa, et fut dressé par les humains pour en faire une monture digne de ce nom. A son jeune âge, Roho était très différent de ce qu'il est aujourd'hui. Obéissant, serviable et surtout très lèche-botte, n'hésitant pas à venir faire le toutou auprès des hommes pour espérer avoir une friandise, ayant toujours adoré les sucreries, et la gourmandise était son point faible.

Ce fut quelques mois après que les bipèdes découvrirent son talent pour la course. Le jeune étalon voulait tenter d'échapper aux mains des hommes, juste par curiosité, et voir ce qu'il pouvait y avoir au-delà de ces grandes murailles et de ces enclos. On dû prendre d'autres chevaux pour le pourchasser autour du centre complet. Les chevaux que les hommes montaient se fatiguaient vite et laissaient la distance entre eux et Roho s'agrandir à vue d’œil. Au bout d'une demi-heure de poursuite acharnée, les humains réussirent enfin à l'attraper après lui avoir montré une carotte. En ce temps, Roho était encore lèche-botte et s'était vite empressé d'arrêter sa course et faire demi-tour pour avoir la friandise. Après ça, on se mis à donner un entraînement spécifique à l'étalon au circuit où on testait sa rapidité et son endurance, choses qui avaient grandement satisfaits les hommes, qui décidèrent d'en faire un cheval de course.

Deux années après cela, Roho était vendu d'un éleveur à un autre. Il a vécu plus de temps chez son deuxième éleveur, qui préférait collectionner les chevaux rapides que de pur-race, même si ces derniers ne manquaient pas à l'appelle. Il eu le temps de faire quelques connaissances là-bas, notamment auprès es juments qu'il se plaisait de séduire, même si certaines lui donnaient du fil à retordre. Ceci dit, il fut néanmoins intrigué par une certaine jument qui avait réussi à faire gagner une bonne somme d'argent à leur propriétaire -les autres chevaux gagnaient bien des courses, Roho y compris, mais l'éleveur utilisé plus cette jument que les autres-. Ce dernier, pensant qu'il pouvait s'offrir mieux que certains chevaux qu'il avait maintenant, décida d'en ventre la moitié, notamment les moins 'beaux' et les sang-mêlés. Roho fut donc, avec quelques autres chevaux et cette intrigante jument brune, vendus à un Américain. Pendant le voyage, la dite jument n'échappa pas aux mots séducteurs de l'étalon mais, contrairement à ce qu'il s'attendant, elle ne bougea pas un muscle, même pas pour le réprimander ou autre, elle ne faisait que le regarder d'un air las et désintéressé. Il n'insista pas plus que ça, se sentant étrangement mal à l'aise face à son regard de glace.

Une fois en Amérique, installés dans leur nouvelle 'maison', Roho et le petit groupe de nouveaux débarqués ne déshonoraient pas leur nouveau maître de par leurs victoires aux courses, mais, étrangement, il ne gagnait pas plus qu'il ne l'avait prévu. Contrairement aux Italiens, les hommes d'Amérique préférèrent l'esthétique et le sang à la compétence. De ce fait, L'éleveur dû encore vendre les chevaux qu'il avait acheté d'Italie mais, sachant qu'aucun éleveur n'en voudrait, il décida de les vendre aux militaires. Roho avait bien tord de penser que ses camarades d'Italie allaient encore une fois se retrouver avec lui, mais, une fois vendus, ils furent tous séparés. L'étalon fut pris dans un fort à l'Est où il eu les crins coupés et pris en temps que cheval de guerre.

Détestable, voilà le mot que Roho ne cessait de se répéter à longueur de journée passée auprès de ces hommes. Il ne voyait plus personne, ses journées se résumaient à: manger - s'entraîner - manger - dormir. Et encore, les entraînements étaient parfois tellement durs qu'il s'écroulait presque dans son box lorsqu'on l'y emmenait enfin.
Ce fut à un bon matin qu'il craqua, n'en pouvant plus de cette vie, si on pouvait au moins appeler ça comme ça. Roho est d'une nature très patiente, mais lorsque ça ne va plus, il devient un autre étalon. Il profita que l'homme qui allait le nourrir ouvre la porte du box pour le bousculer et détaler au grand galop vers les portes de sortie qu'on ouvrait au petit matin pour accueillir les patrouilleurs de nuit. Roho n'eu aucun scrupule à bousculer ces derniers aussi, n'ayant que l'envie de partir d'ici comme seule idée en tête et seul moteur qui faisait fonctionner ses jambes.

A courir sans savoir où aller pendant toute une journée, Roho finit par se retrouver sur les terres de l'Ouest. Il fut trop fatigué pour vérifier son entourage tout de suite, s'écroulant sous un arbre, s'endormant en se fichant de son monde et, jusqu'à présent, on ne sait par quel miracle aucun prédateur n'eu l'idée de l'attaquer dans un état aussi vulnérable. Le lendemain, après avoir repris des forces, il se décida à découvrir ce qui l'entour, allant de terre en terre, prenant bien le temps de se décider à s'installer sur tel ou tel endroit en pesant le pour et le contre. Il eu même l'opportunité de rencontrer des troupeaux de chevaux sauvages, pensant qu'il serait peut-être judicieux de d'abord vivre parmi eux -parce que, ne mentons pas, un cheval domestique ne connait rien à la vie sauvage-, apprenant tout ce qu'il devait savoir de la vie sans les humains, à se débrouiller seul face au danger...etc.

La responsabilité n'étant pas son fort et, après avoir appris tout ce qu'il voulait, l'étalon se décida de vivre en solitaire, mais rendait néanmoins visite aux troupeaux juste pour le 'fun' ou la sociabilisation. Au cours du temps, Roho repris ses forces d'étalon, aidé par mère nature qui le rendit encore plus résistant et plus endurant, même si elle finit par donner une coupe de crins assez 'bad boy' à l'équidé, mais qui lui allait comme un gant. L'étalon repris sa joie de vivre, récupérant petit à petit ses traits de caractères oubliés pendant son séjour au fort de l'Est, faisant de la course son nouveau plaisir qui lui permettait de voyager de terre en terre, découvrant ainsi de plus en plus le monde qui l'entoure, voilà ce qu'il y a derrière ces grandes murailles...

.

Informations



○ Histoire complexe ? : ☐

○ Est-il lié à d'autres personnages ? : Un ancien camarade d'Italie de Fériel. Même si cette dernière était tout le temps dans les vapes, il eu plusieurs occasions de lui faire la coure et ils étaient ensemble -avec d'autres chevaux- pendant leur voyage vers l'Amérique où ils avaient aussi vécu chez le même éleveur pendant un certain moment.

○ Rp test requis ? : ☑

.

Kit


Avatar :
 
Signature :
 









Kit (c) Fériel

Color: #006666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Masa-Y-Drawings-1572091403044564/?ref=a
 
Roho || Mâle || Solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/ :: Avant le RP :: Les personnages :: Pré-créés :: Solitaires-
Sauter vers: