Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/

Votez toutes les 2 heures en cliquant ici => top

 
Nous recherchons actuellement des rédacteurs pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours de bannière est achevé, n'hésitez pas à aller voter pour votre favorite !
Un recensement est en cours. N'oubliez pas de recenser tous vos personnages.
De nombreux grades importants sont encore disponibles !

Partagez | 
 

 Just bear with it. [Moon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donoma

avatar

Messages : 105
Points d'XP : 40
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Carte d'identité
Groupe: Indiens
Grade: Monture du chaman
Informations:

MessageSujet: Just bear with it. [Moon]   Jeu 25 Aoû - 16:32

Just bear with it!
Lasse et ennuyée, voilà comment Donoma se sentait aujourd’hui. Elle ne voulait pas jouer, discuter, rigoler, en fait, elle ne voulait rien faire de sa journée. C’était devenu ainsi depuis sa rencontre avec un certain étalon qui la laissa sotte, stupide et bête, quelle idée de lui avoir laissé le champ libre aussi ? Elle soupira.

La porte du paddock s’ouvrit sur Bly, ce dernier avait une expression triste sur son visage. Rien ne lui était arrivé, sa vie n’avait pas basculé et sa famille était en bonne santé, c’était plutôt l’état de sa jument qui l’inquiéta. Depuis quelques jours, elle perdit sa vivacité, sa joie et son absence se ressentit dans tout le camp. D’habitude, elle était la première à les réveiller pour satisfaire son désir de jouer, elle avait l’habitude –lorsqu’elle n’était pas occupée avec le chaman- à embêter les adultes, les faisait bousculer, trébucher. Le camp n’était plus aussi animé.

-Donoma ?


Ses oreilles se redressèrent, mais reconnaissant la voix de son cavalier, elle ne bougea pas. Il s’approcha d’elle et caressa son cou et sa crinière, ses yeux ne reflétaient que le vide, ils ne pétillaient plus.

-Viens, on va prendre l’air.


Elle ne se leva pas, trop fatiguée, trop triste, et pourtant, Bly ne se découragea pas et avait bien l’attention de la faire bouger, histoire de se dégourdir les jambes. Ennuyée, elle sortit du paddock d’un pas lent, elle ne ronchonna pas lorsque le chaman s’installa confortablement sur son dos en l’incitant à marcher.

Ils voyagèrent de terre en terre, ils quittèrent le territoire des indiens et traversèrent le désert dans un silence de mort. Donoma ne faisait qu’obéir aux ordres de Bly sans protester, une chose qu’elle n’avait jamais faite jusque-là, inquiétant de plus en plus le bipède. Que pouvait-il bien faire ? Il avait eu cette idée-là, celle de la faire sortir du camp pour respirer un air nouveau, de changer d’environnement et de paysages, pensant que cela changerait quelque chose. Il n’abandonna pas, certes, elle était toujours aussi peinée, mais ce n’était qu’une question de temps, il en était certain ! L’espoir fait vivre, non ?

C’était en fin d’après-midi qu’ils arrivèrent à la plage, là où le vent ne cessait de souffler. Le nouvel air allait sûrement lui remonter le moral. Avançant jusqu’au bord, il descendit de sa monture et plongea ses pieds dans la mer.

Rafraîchissant.

Donoma regarda le liquide mouillait ses sabots, après quelques secondes seulement, ses s’écarquillèrent. Mais qu’est-ce qu’elle faisait !? Pitoyable, elle était pitoyable ! Ce n’était pas dans ses habitudes de laisser la tristesse et le chagrin prendre le dessus sur ses émotions. Non, elle n’avait jamais ressenti une once de peine depuis qu’elle n’était qu’une simple pouliche. Ce n’était pas son genre de sombrer. Elle bougea une de ses jambes et vit les petites vagues que cela produisait.

Une lumière s’alluma.

Elle fit plusieurs mouvements rapides provoquant un torrent autour d’elle. Ses yeux retrouvèrent leur lueur d’antan et un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Bly l’avait quitté quelques minutes plus tôt pour se coucher sous l’ombre des arbres, admirant sa jument reprendre le poil de la bête. Donoma avait toujours aimé l’eau, elle la fascinait d’une certaine manière que l’indien ignorait, Donoma avait toujours été aussi étrange et bizarre dont les sauts d’humeurs sont fréquents.

-Enfin de retour. Souffla-t-il de soulagement.
ft. Moon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Just bear with it. [Moon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/ :: RP :: Terres Libres :: La Plage Des Vents-
Sauter vers: