Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/

Votez toutes les 2 heures en cliquant ici => top

 
Nous recherchons actuellement des rédacteurs pour le journal. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message privé à Atlas.
Le concours de bannière est achevé, n'hésitez pas à aller voter pour votre favorite !
Un recensement est en cours. N'oubliez pas de recenser tous vos personnages.
De nombreux grades importants sont encore disponibles !

Partagez | 
 

 Tu n'as rien à craindre (PV Atcharyam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crescendoll

avatar

Messages : 34
Points d'XP : 20
Date d'inscription : 23/05/2016

Carte d'identité
Groupe: Troupeau d'Atlas
Grade: Gardienne
Informations:

MessageSujet: Tu n'as rien à craindre (PV Atcharyam)   Mar 30 Aoû - 20:38

" Blebleble " piailla d'une voix criarde l'alezane, en faisant un petit saut de mouton frustré. Une petite chose au fond de son cerveau lui disait de se calmer et de ne pas faire de bruit (puisqu'elle n'était pas en terrain connu), mais elle avait besoin d'évacuer. La jument avait quitté le troupeau dans la matinée et trottinait de-ci, de-là. L'avantage de ne pas être la plus sociable du monde et un poil dépressive, c'est que pas grand monde ne lui prêtait grand attention la plupart du temps. Enfin, ça s'était quand elle ne s'écroulait pas de tout son long sans raison et sous l’œil des autres chevaux.
C'était d'ailleurs ce qu'elle avait fait ce matin. Alors que tout allait bien dans le meilleur des mondes, la jeunette avait laisser ses émotions resurgirent et elle s'était donc échoué telle une baleine dans l'herbe.

À ce souvenir, elle s'empourpra et s'emmêla les jambes. Par elle ne saurait trop dire quel miracle elle partit dans un grand trot un peu chaloupant, mais la tête haute, elle s'était rattrapé et ce sans chute. Et toc.
Au-dessus d'elle une mouette se mit à rire et Crescendoll se mit au pas, levant un regard craintif vers elle. Un long soupir lui échappa. Pendant quelques secondes, elle fut persuadée qu'on se moquait d'elle. Avant qu'elle ne se souvienne que c'était un cri normal pour ces oiseaux. Un petit rire ronronna en elle, bien que rien ne passât ses cordes vocales.

Son regard redescendit doucement vers le bleu de la mer. Elle écarquilla quelques secondes les yeux. Oui, elle était arrivée sur une plage, sans vraiment s'en rendre compte.

Un objet dans le sable l'intrigua et elle s'approcha doucement. La jument s'immobilisa juste au-dessus. Doucement, elle projeta de l'air dessus, pour éloigner les grains de sable qui s'y trouvait. Expiration par expiration, le curieux objet se retrouva à l'air libre. C'était un gros coquillage. Si l'alezane avait connu l'objet, elle aurait pu dire qu'il s'agissait d'une conque. Mais elle ne connaissait pas l'objet et n'avait jamais vu d'aussi gros coquillage : il était presque aussi gros que l'un de ses sabots ! Doucement, du bout du nez, elle le fit pivoter, afin de mieux l'observer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu n'as rien à craindre (PV Atcharyam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum a déménagé à l'adresse : http://cimarronrpg.forumactif.com/ :: RP :: Terres Libres :: La Plage Des Vents-
Sauter vers: